Le dahl de lentilles coco de Jack

Dahl de lentilles coco

Quand les épices indiennes s’invitent dans ma cuisine pour pimenter une soirée d’Halloween.

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 125g de lentilles corail
  • 1 tomate
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • uile d’olive
  • Curcuma, cumin, paprika, garam masala
  • 1 bâton de cannelle
  • 10cl de crème de coco
  • Noix de coco râpée
  • Sel, poivre

 

Préparation :

  • Faire bouillir l’eau dans une casserole et cuire les lentilles pendant 20 minutes.
  • En attendant, couper la tomate en petits dés.
  • Éplucher la gousse d’ail, jeter le germe et hacher finement.
  • De même, éplucher l’oignon et couper en petits cubes.
  • Poêler les dés de tomates, l’ail et l’oignon et ajouter un peu d’eau si la tomate accroche la poêle.
  • Ajouter les épices et le bâton de cannelle.
  • Une fois les lentilles cuites, égoutter et ajouter à la préparation à la tomate épicée.
  • Arroser de lait de coco et assaisonner de noix de coco râpée.
  • Saler, poivrer et servir aussitôt.

J’ai personnellement accompagné le dahl de cheesenaan, dont je publierai prochainement la recette. On s’est RÉ-GA-LÉ !

Les peanut butter squares de Dory

peanut butter squares

S’il y a bien une chose que je déteste dans les pâtes à tartiner, c’est le beurre de cacahuète. Mais, avec les peanut butter squares ou de son nom excentrique à la française « les carrés au beurre de cacahuète », on a signé comme un traité de paix. Amateurs de régime diététique, passez votre chemin, ça envoie du lourd. Pour tous les autres, c’est avec la balance qu’il faudra se réconcilier 😀

Ingrédients :

Pour le biscuit :

  • 200g de biscuits apéritifs bretzels
  • 125g de biscuits shortbread (par sécurité, j’ai pris la marque Walkers)
  • 150g de vergeoise blonde nature
  • 180g de beurre doux
  • 200g de peanut butter crunchy (beurre de cacahuète)

Pour la couverture au chocolat :

  • 240g de chocolat au lait
  • 60g de peanut butter smooth (pâte lisse)

 

Préparation :

Du biscuit :

  • Avec le mixeur, réduire les bretzels en une fine poudre,
  • Reproduire le même schéma avec les biscuits shortbreads.
  • Dans un saladier, mélanger les poudres avec la vergeoise blonde.
  • Fondre le beurre au micro-ondes et ajouter au mélange précédent.
  • Compléter avec la pâte de cacahuète crunchy jusqu’à obtenir une petite pâte bien homogène.
  • Sur une plaque recouverte de papier cuisson, dans un moule rectangulaire extensible, verser, tirer et tasser la pâte, avec le dos d’une cuillère, pour avoir une couche la plus plane possible. Placer ensuite au frigidaire pour au moins 30 minutes de repos.

De la couverture au chocolat :

  • Faire fondre le chocolat au bain marie, ajouter ensuite le beurre de cacahuète smooth jusqu’à l’obtention d’une couche bien lisse.
  • Enduire sur toute la surface froide du biscuit.
  • Pour une déco encore plus gourmande, parsemer de miettes de cacahuètes non salées.
  • Laisser reposer au minimum 2 heures au frigidaire.
  • A l’aide d’un couteau, démouler le gâteau et détailler ensuite en petits carrés.

 

NB : cette recette, inspirée de La Cuisine de Bernard, a été testée et approuvée par le cercle très privé des anciens combattants de la rue Négrier, à Lille 😉

Les irrésistibles cookies de Cricri

cookies chocolat noisettes

Parce que c’est tout bonnement impossible de se contenter d’un cookie avec cette recette. On ne dira pas que je ne vous ai pas prévenu(e) …

(Petit précaution :  prévoyez un petit temps de repos de 24h de repos pour la pâte)

Ingrédients :

  • 140 g de beurre mou
  • 230 g de sucre de canne
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café d’arôme de vanille
  • 240 g de farine
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate
  • 3/4 cuillère à café de levure chimique
  • 3/4 cuillère à café de fleur de sel
  • Chocolat blanc et Cranberries me concernant

 

Préparation :

  • Dans le bol du robot muni de sa feuille, crémer le beurre avec le sucre.
  • Ajouter ensuite l’œuf et la vanille.
  • Verser les ingrédients secs et mélanger jusqu’à ce que la farine soit incorporée à la pâte (/!\ pas plus).
  • Parsemer avec autant de morceaux de chocolat (noir ou au lait) et d’éclats de noisettes que vous le désirez. Mon conseil : plus on est généreux, et meilleur c’est 😉
  • Enrouler la pâte sur du film alimentaire de façon à obtenir un boudin d’environ 5 cm de diamètre et placer au frigidaire pendant 24h.
  • Le lendemain, au bout des 24h de repos, préchauffer le four à 175°C, mode chaleur tournante si possible
  • Tailler le boudin en tranches d’1 cm environ et disposer les cookies sur des plaques recouvertes de papier sulfurisé.
  • Enfourner pendant 14 min.
  • A la sortie du four, glisser les feuilles de papier sulfurisé hors des plaques chaudes pour éviter que les cookies continuent de cuire.

Et on n’oublie pas de multiplier les plaisirs en variant les ingrédients.

La légendaire brioche orangée de Merlin

brioche chocolat orange

Pour fêter mes 30-1 bougies, j’annonce des embouteillages en cuisine, avec entre autres la brioche chocolat-orange en guest star … Parce que le sourire des collègues vaut toutes les heures passées aux fourneaux !

Ingrédients :

Pour la brioche :

  • 300g de farine
  • 35g de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 œuf
  • 10g de levure fraîche de boulangerie émiettée
  • 120g d’eau
  • 50g d’huile végétale
  • le zeste d’une orange

Pour la garniture :

  • 60g de chocolat noir à pâtisser
  • 60g de beurre
  • 25g de sucre
  • Pour le sirop : 1 orange et 40g de sucre

 

Préparation :

  • Dans le bol du robot, pétrir tous les ingrédients jusqu’à obtenir une boule de pâte bien lisse. Si la pâte ne se détache pas des bords, ajouter de la farine.
  • Couvrir le bol et laisser reposer la pâte jusqu’à ce qu’elle double de volume.
  • Une fois la pâte gonflée, fariner légèrement le plan de travail et dégazer la préparation.
  • Etaler le pâton sur une largeur correspondant à la largeur du moule à gâteau et sur une longueur visant à obtenir 3 mm d’épaisseur.
  • Pour la garniture, fondre le chocolat avec le beurre et ajouter ensuite le sucre.
  • Pour le sirop, porter à ébullition le jus de l’orange avec le sucre. Laisser reposer.
  • Etaler le chocolat sur la pâte, attraper le côté le plus long et enrouler de façon à obtenir un boudin de pâte (plus long que large).
  • Emballer ensuite le boudin dans du papier sulfurisé et direction le congélateur pour un repos bien mérité de 30 minutes.
  • Au bout du délai imparti, préchauffer le four à 160 degrés.
  • Couper les extrémités du boudin puis diviser la pâte en 2, dans le sens de la longueur.
  • Tresser les 2 tiges et déposer dans le moule à gâteau recouvert de papier sulfurisé.
  • Enfourner pour 30 minutes.
  • A la sortir du four, badigeonner la brioche encore toute chaude de sirop à l’orange.

On peut tout à fait varier les plaisirs avec une brioche spéculoos-poire, caramel-pomme, praliné-banane, café-noisette, …

Les Muffins minute de la mère Madeleine

muffins

Juillet sous la pluie … Encore et encore … Exit la déprime ! On prépare un tea-time, histoire d’illuminer la journée !

Ingrédients pour 12 muffins :

  • 1 yaourt nature ou fromage nature (Sojasun, 0%, Taillefine, …)
  • 2 pots mesure de farine
  • 1 pot mesure de sucre
  • 2 œufs
  • 1/2 pot mesure d’huile (isio 4)
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de fleur d’oranger

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180 degrés.
  • Fouetter tous les ingrédients dans un saladier, jusqu’à obtenir une belle pâte homogène.
  • Verser la moitié du contenu dans les moules à muffins.
  • Garnir de pépites de chocolat, pâte à tartiner, confitures  de votre choix. Pour moi, l’élu sera le nocciolata !
  • Couvrir vos empreintes avec l’autre moitié de pâte.
  • Enfourner pour 20 minutes.

Les petits cakes à l’orange de la mère Madeleine

cake orange

A force d’attendre désespérément le soleil, on finit par le faire venir dans son assiette !

Ingrédients :

Pour le cake :

  • 1 belle orange
  • 150g de beurre
  • 150g de sucre de canne
  • 2 oeufs
  • 115g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de fleur d’oranger

Pour le glaçage :

  • 1 belle orange
  • 100g de sucre glace

 

Préparation :

Du cake 

  • Préchauffer le four à 200 degrés.
  • Récupérer d’une part les zestes et d’autre part le jus d’une orange.
  • Faire fondre le beurre à feu doux, dans une casserole.
  • Hors du feu, ajouter le sucre de canne et fouetter jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  • Ajouter le jus de l’orange, les œufs et la fleur d’oranger et fouetter à nouveau.
  • Tamiser la farine et l’incorporer petit à petit au mélange précédent.
  • Finir en ajoutant la levure et les zestes.
  • Beurrer et fariner le moule de votre choix (moule à cake, moule à muffins, …).
  • Enfourner pour 10 minutes dans un premier temps, puis baisse la température à 180 degrés pendant 20 minutes.
  • A la sortie du four, laisser le temps aux cakes de refroidir avant de les démouler.

Du glaçage :

  • Prélever les zestes de la 2ème orange et récupérer le jus.
  • Mélanger le sucre glace et jus et peigner généreusement le chapeau des cakes avec ce glaçage.
  • Saupoudrer de zestes d’orange pour la déco 😉

La salade vitaminée d’Elo

salade patate douce

Sous un soleil de Dubaï, en vacances chez ma sœur pour une semaine pleine d’aventures et de complicité, on ouvre le bal des salades avec de la patate douce, pour mon plus grand bonheur !

Ingrédients :

  • Quelques feuilles de mâche, des pousses d’épinards
  • Cubes de patates douces
  • Dés de betteraves
  • Lamelles de radis
  • 2 cuillères à soupe de pois chiches
  • Dés de feta
  • Noix
  • Graines de tournesol, …

 

Préparation :

  • Rien de plus simple, chaque ingrédient a sa place dans mon assiette aux couleurs vitaminées
  • Et on assaisonne avec une bonne huile de sésame soja 🙂

 

La galette des rois de mémé Christiane (à la frangipane)

galette-frangipane
Dimanche brumeux mais dimanche chaleureux ! Joyeuse Epiphanie en famille, avec rencontre de Mémé Christiane et Mamie Andréa (je vous avais communiqué il y a quelques jours la recette du pain à l’épeautre) : la diète, ce ne sera pas pour aujourd’hui …

Ingrédients pour une galette 8 personnes :

Pour la pâte feuilletée (2 fonds de tarte) :

  • 250 g de farine de blé
  • 200 g de beurre doux bien froid (80% de MG minimum)
  • 125 g d’eau
  • 1 cuillère à café de sel fin

Pour la crème pâtissière : 

  • 30 cl de lait végétal
  • 3 jaunes d’œufs
  • 50 g de sucre
  • 40 g de farine de blé
  • 1 gousse de vanille

Pour la crème d’amandes : 

  • 100 g de beurre pommade
  • 100 g de sucre semoule
  • 100 g de poudre d’amandes
  • 1 œuf
  • un bouchon de rhum ambré

Pour la dorure :

  • 1 œuf
  • 1 cuillère à soupe d’eau

 

Préparation :

De la pâte feuilletée :

  • Mélanger le sel fin et l’eau.
  • Couper le beurre en petits morceaux.
  • Dans la cuve du robot, mélanger à faible vitesse la farine, le beurre, l’eau et le sel pendant 2 minutes.
  • Une fois les 2 minutes écoulées,  récupérer le pâton et commencer à étaler la pâte au rouleau, sur un plan de travail bien fariné ! Elle doit prendre la forme d’un large rectangle avec une longueur 3 fois plus importante que la largeur.
  • Procéder dès à présent au tourage : plier le tiers supérieur de la pâte vers l’intérieur (soit aux 2/3 de la longueur), puis le tiers opposé par dessus les deux faces précédentes. De cette façon, on obtient un pli portefeuille, de forme carrée.
  • Tourner le carré de pâte, sur lui-même d’un quart de tour (par exemple dans le sens des aiguilles d’une montre).
  • Procéder au 2ème tour : de la même façon que précédemment, étaler la pâte, toujours sur un plan de travail fariné, en reconstituant un large rectangle avec une longueur 3 fois plus importante que la largeur. Plier le tiers supérieur de la pâte vers l’intérieur (soit aux 2/3 de la longueur), puis le tiers opposé par-dessus les deux faces précédentes. De cette façon, on obtient toujours un pli portefeuille, de forme carrée.
  • Tourner le carré de pâte, sur lui-même d’un quart de tour
  • Procéder ainsi encore pendant 3 tours.
  • Pour finir, envelopper la pâte pliée dans un papier film et laisser au repos au réfrigérateur pendant une heure minimum.

De la crème pâtissière : 

  • Couper la gousse de vanille en 2 et récupérer les grains.
  • Porter le lait à ébullition dans une casserole, avec la gousse de vanille et les grains. Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
  • Ajouter la farine et le lait chaud et mélanger jusqu’à obtenir une préparation homogène.
  • Remettre le tout dans la casserole, sur le feu. Faire épaissir à feu doux
  • Verser ensuite sur une plaque garnie d’un film alimentaire.
  • Laisser au repos jusqu’à refroidissement complet

De la crème d’amandes :

  • Travailler le beurre pommade et le sucre dans un bol.
  • Ajouter l’œuf, puis la poudre d’amandes et mélanger jusqu’à avoir une bonne consistance de la crème.

De la garniture à la frangipane :

  • Mélanger la crème pâtissière à la crème d’amandes, en ajoutant le bouchon de rhum.
  • Personnellement, j’y ai ajouté quelques gouttes d’arôme d’amande amère (car le goût ne ressortait pas assez, à mon sens) et des amandes grossièrement concassées (pour une texture un peu plus croquante).
  • Sortir le pâton du réfrigérateur et le couper en 2 pour avoir 2 fonds de tartes.
  • Sur un plan de travail fariné, étaler chaque fond de tarte au rouleau sur une épaisseur de 2 à 3 mm.
  • Découper des disques de 25 cm environ : je me suis servie de mon cercle à pâtisserie afin d’avoir 2 fonds de tarte de taille plus ou moins identique.
  • Dans un petit bol, mélanger l’œuf et l’eau pour constituer la dorure.
  • Sur un premier disque de pâte feuilletée que vous aurez préalablement disposé sur une plaque de cuisson (garnie d’une feuille de papier sulfurisé), passer un peu de cette dorure avec un pinceau, sur 2 cm de large du bord : cela servira à coller le 2ème disque et fermer la galette.
  • Etaler la crème à la frangipane sur le premier disque.
  • Etape presque ultime et indispensable : ajouter la fève !
  • Poser ensuite le 2ème disque par-dessus la pâte et refermer la galette.
  • Souder les bords : « chiqueter » les bords en exerçant une pression du bout des doigts et en faisant des petites entailles sur tout le pourtour de la galette, avec un couteau.
  • Dorer la surface de la galette et laisser la galette au repos au réfrigérateur pendant 30 minutes.
  • Au-delà du temps réglementé, préchauffer le four à 180 degrés et dorer une seconde et dernière fois la galette.
  • Procéder au décor en réalisant de fines entailles sur la surface de la galette, avec le dos de la lame d’un couteau.
  • Enfourner pour 40 minutes de cuisson.

Les cookies d’avoine de la mère Madeleine

cookies-avoineJ’embarque mes cookies et en route pour une ballade au bord du Cap Blanc Nez, en ce petit matin tout doux. Allier #plaisir et #manger sain au petit-miam, c’est possible avec les cookies de Madeleine !

Ingrédients pour 18 petits cookies :

  • 150g de flocons d’avoine
  • 50g de farine
  • 50g de miel
  • 75g de compote de pomme
  • 1 œuf
  • 1 cuillère à café d’arôme de vanille
  • 1 pincée de sel
  • Autant de pépites de chocolat, fruits sec, oléagineux que vous souhaitez

 

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180 degrés.
  • Mélanger les flocons d’avoine, les fruits secs, pépites de chocolat, oléagineux et la farine avec le miel et le sel.
  • Ajouter l’œuf, la vanille et la compote et mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Disposer des boulettes de pâtes sur une feuille de papier sulfurisé et les aplatir pour former des cookies.
  • Enfourner pendant 15 minutes.
  • Laisser refroidir avant de les conserver dans une boîte hermétique.

Le pain à l’épeautre de Mamie

pain-epeautre

En ce vendredi gris où le temps est capricieux et les températures chaudes bien avares, je serai bien restée chez moi …

On sort les pulls, on se blottit vite contre la cheminée, on épuise avec désespoir les mouchoirs : welcome Décembre ! Pour me mettre du baume au coeur, je suis dans ma phase « Pain maison » et tout commence avec le pain à l’épeautre de Mamie …

 

Ingrédients :

Pour le petit levain

  • 200 g de farine de blé T45
  • 16 cl d’eau tiède
  • 12 g de levure fraîche de boulanger

Pour le pain

  • Le petit levain
  • 280 g de farine d’épeautre ( /!\ pas de farine de petit épeautre ; disponible en magasin bio)
  • 70 g de farine de blé T45
  • 1 cuillère à soupe de miel
  • 10 g de sel fin
  • 15 cl d’eau tiède
  • Graines de lin pour la décoration (facultatif)

Vous pouvez aussi compléter avec des noisettes pour ajouter plus de goût à votre pain : dans ce cas, prévoir 130 g de noisettes et n’utiliser que 180 g de farine d’épeautre (au lieu de 180 g) et 40 g de farine T45 (au lieu de 70 g).

 

Préparation :

Du petit levain

  • Dans la cuve de votre robot (muni du crochet), mélanger la levure avec l’eau tiède.
  • Ajouter la farine.
  • Mélanger environ 5 minutes afin d’obtenir une texture bien souple de votre pâte. Elle doit se détacher des parois.
  • Couvrir la cuve avec du film alimentaire et réserver à température ambiante 1 heure minimum pour laisser lever le petit levain.

Du pain

  • Au bout d’1 heure, dans un saladier, mélanger la farine d’épeautre et la farine de blé avec le sel et le miel. Si vous souhaitez opter pour l’option avec les noisettes, respecter bien les quantités de farine et c’est à ce moment que vous pouvez ajouter les oléagineux.
  • Ajouter cette préparation dans la cuve contenant le petit levain. Travailler la pâte en actionnant le robot (toujours muni du crochet pétrisseur) et en ajoutant les 15 cl d’eau.
  • Pétrir 5 minutes minimum afin d’obtenir une préparation souple, se détachant des parois.
  • Former une boule, la fariner et la déposer dans un saladier que vous recouvrirez avec du film alimentaire.
  • Réserver à température ambiante et laisser reposer pendant 1 heure.
  • Au bout d’1 heure, sur un plan de travail fariné, travailler délicatement la boule pour lui donner une forme de pâton rond.
  • Poser le pâton, sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, fariner.
  • Réaliser des entailles sur le dessus à l’aide d’un couteau propre et bien aiguisé.
  • Asperger de graines de lin et laisser reposer pendant 20 minutes encore.
  • Préchauffer le four à 220°C et placer, dans le bas, un bol rempli d’eau pour former de la vapeur.
  • Une fois le four chaud, retirer le bol d’eau et enfourner le pâton à mi-hauteur pendant 30 minutes. La pâte va colorer et la croûte deviendra croustillante.
  • Laisser ensuite refroidir le pain sur une grille, en dehors du four.